En balade dans la forêt domaniale avec L’immobilière Vendéenne

 En ballade dans la forêt domaniale avec L’immobilière Vendéenne

En balade dans la forêt domaniale avec L’immobilière Vendéenne

Longue de 25 kilomètres, faisant la liaison entre Fromentine et Sion sur l’océan, la forêt domaniale des Pays de Montsest née sous la main de l’homme au milieu du 19ème siècle.

En effet, auparavant seul un cordon dunaire séparait l’océan des villages. L’action du vent sur le sable présentait un risque important d’ensablement de ces derniers.

Pour stabiliser la dune, il fallait des végétaux spécifiques capables d’une part de la retenir et d’autre part de supporter les éléments naturels à savoir le vent et les embruns. Le choix s’est naturellement porté sur le pin maritime habitué à ces conditions climatiques.

Outre le fait de retenir la dune, le pin maritime change la vie des autochtones en leur permettant de se chauffer au bois plutôt qu’au bousat (bouse de vache séchée) jusque- là utilisé dans tous les foyers. Une autorisation leur ai donnée de ramasser les aiguilles de pins et les branches mortes en contrepartie de travaux de récolte de graines et de semis.

Dans les années 50 , les premiers congés payés font évoluer la forêt, utile à ses débuts, elle devient un espace de jeux pour petits et grands avec ses nombreux sentiers pouvant accueillir au choix promeneurs, cyclistes et cavaliers.

Après l’implantation des pins maritimes, la forêt a continué de s’étoffer en accueillant d’autres espèces comme les chênes verts, les érables, les robiniers…

Côté dune, face au vent et à la sécheresse, des espèces comme l’immortelle, le chardon, l’oyat et l’œillet agrémentent les sentiers de promenade.

Le temps a passé, la forêt a vieilli et pour y remédier, il est nécessaire d’effectuer des percées. Pour ce faire, les arbres les plus vieux sont remplacés majoritairement par des pins, véritable adn de la forêt des Pays de Monts. Cette opération se renouvelle tous les 10 ans à un endroit choisi pour laisser le temps à la forêt de se régénérer.

Du sentier des écureuils pour les enfants, en passant par le belvédère pour prendre de la hauteur et enfin la héronnière pour admirer l’envol des hérons cendrés et des aigrettes, nul doute que la forêt domaniale vous enchantera.


Rédigé par Nathalie Nicolas de l'Immobilière Vendéenne.

Toute l'actualité de Philippe Averty sur PhilippeAverty.Com "ici"

Toute l'actualité de Nathalie Nicolas sur PhilippeAverty.Com "là"

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Prix de l'immobilier dans les principales villes de France en 2020

LE DPE : De l’information au serrage de vis à compter du 1er Juillet 2021

Logement: quelle surface peut louer un couple au Smic aujourd'hui ?